Alberobello & Locorotondo

Alberobello & Locorotondo

Le Salento, dans les Pouilles

📌 Alberobello

Située dans la Vallée d'Itria renommée pour ses oliveraies à perte de vue, entre les provinces de Brindisi, Bari et Tarento, Alberobello est un lieu étonnant en raison de ses constructions pyramidales en pierre sèche, sans mortier, qui sont parfois encore utilisées comme habitations. Les trulli se situent dans le centre historique de la ville. Ces petites maisons rondes aux toits coniques, ornées d'un symbole mystérieux (magie? religion?) censé protéger leurs habitants et leur apporter prospérité.

C'est au début du 15e siècle que les trulli sont apparues dans les Pouilles. Pour échapper au paiement d'un impôt lié à toute construction d'un nouveau village, les comtes de Conversano qui régnaient sur le territoire, obligeaient les paysans à vivre dans les trulli. Ces habitations étaient alors faciles à démanteler en cas d'inspection. Les Conversano échappaient ainsi à l'impôt.

Alberobello fut reconnu comme village à part entière au 18e siècle. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les trulli d'Alberobello, estimées à un peu plus de 1600, sont situées dans deux quartiers distincts : le quartier de Monti, touristique, avec de nombreuses boutiques de souvenirs et d'artisanat, des bars et des restaurants et le quartier Aia Piccola, moins commercial, avec des trulli habitées. 

Cliquer pour agrandir

La visite est facile, il suffit de déambuler dans les ruelles et d'admirer ces drôles de maisons. Certaines sont magnifiquement entretenues, d'autres sont laissées à l'abandon.

L'église San Antonio, construite en 1926, est un incontournable de la visite : c'est un véritable trullo géant.



📌 Locorontondo

Après avoir été surpris et enchantés par Alberobello, nous partons visiter Locorotondo, une autre petite ville étonnante, d'un genre différent, située à 8 kilomètres. Locorotondo est l'une des plus jolies villes des Pouilles. Son centre historique est facile d'accès et la balade à pied est un vrai plaisir. Les murs des maisons sont blanchis à la chaux et rappellent Ostuni, l'autre "ville blanche". Le panorama sur la vallée d'Itria est magnifique.

On trouve ici de nombreuses cummerse, étroites maisons de ville rectangulaires avec des toitures pointues à deux pans.  La forme de la ville est « arrondie », à la fois de façon horizontale (grâce à son plan de rue circulaire) et verticale (elle épouse les contours tout en courbes de la colline sur laquelle elle est érigée). Nous arpentons au hasard les dédales de rues qui offrent toutes la même sensation de beauté et de tranquillité. L'Église de Saint-Georges du début du 19e siècle et l'église romane de la Madonna della Greca méritent d'être vues, mais la magie de Locorotondo ne réside pas vraiment dans ses monuments mais plutôt dans son charme indéfinissable.

Cliquer pour agrandir

A voir également aux alentours

📌 Les grottes de Castellana

Elles sont situées à une vingtaine de minutes d'Alberobello. Nous avions commencé notre matinée par cette visite. Ce sont les plus grandes grottes d'Italie, à visiter selon deux itinéraires : compter 50 minutes pour le court (15€ en 2020) et deux heures pour le complet (18€).

✏ Il n'est pas possible de réserver son billet en ligne. Il est donc recommandé d'arriver environ 30 minutes avant le début de la visite. 

✏ Toutes les infos complémentaires sont disponibles sur le site officiel : https://www.grottedicastellana.it/le-grotte/

Précédent : Otranto - Suivant : Ostuni