Bergame

BERGAME

BERGAME

Bergame, située à une cinquantaine de kilomètres de Milan, est une magnifique ville de Lombardie qui vaut qu'on s'y arrête quelques jours. Son centre historique fortifié (Città alta) domine la ville moderne, dite ville basse (Città Bassa), et propose de nombreux atouts patrimoniaux et culturels à voir absolument.

Aout 2021 - Après l'Ombrie et les Marches, nous faisons une halte de deux nuits à Bergame. Hôtel réservé presque à la dernière minute, choisi en raison de son parking (pratique mais cher!). Situé à proximité de la gare, tranquille et confortable.

✏ Best Western Hotel Piemontese, Piazzale Marconi 11, 24122 Bergame, Italie 

La Città Bassa est une partie de la ville plus urbaine et industrielle, propre et ordonnée, où l'on trouve la préfecture et le siège de la province de Bergame. Il est agréable de s'y balader, ne pas hésiter à lever les yeux, il y a des balcons, des gravures et des statues magnifiques sur les façades des immeubles mis en lumière à la nuit tombée.

Città Alta
Città Alta

Mais c'est la Città Alta qui attire tous les regards, de par sa position dominante et par le condensé de palais et d'églises qui la caractérisent.

Nous arrivons par le funiculaire qui relie la ville basse à la Piazza Mercato delle Scarpe (Place Marché des Chaussures). Les cabines traversent des jardins le plus souvent très fleuris et la montée offre un panorama très appréciable.

Pour la petite histoire, la Piazza Mercato delle Scarpe était au XVe siècle dédiée à la vente de chaussures. La station du funiculaire était alors la maison de la corporation des cordonniers.

Piazza Vecchia

Nous suivons le flot de touristes sans trop savoir où le chemin va nous mener. Ce sera Piazza Vecchia, magnifique place qui pendant des siècles a constitué le noyau du pouvoir politique local, où se trouvent le Palazzo Nuovo (le Nouveau Palais) avec sa façade de marbre blanc, dont la construction a débuté au XVIIe siècle et s'est achevée au début du XXe, le Palazzo della Ragione (Palais de la Raison) datant du XIIe siècle, la Fontana dei Contarini et la Torre Civica (Toure Civique), appelée « il Campanone » (la Grande Cloche) qui sonne 100 coups tous les soirs à 22 heures.

Le Palazzo della Ragione a longtemps été le centre de la vie politique de Bergame, il abritait en effet les assemblées publiques de la ville. Sous la domination vénitienne (de 14288 à 1797), c'était le siège du tribunal. Les juges rendaient leur verdict en se fiant à la "raison". 

Bâti en pierre grise, avec une loggia découpée en ogive, il est un modèle d'architecture médiévale. 

Sous les arcades et entre les piliers de la loggia, se trouve l'horloge solaire appelée le « gnomone » (le grand gnome), construite en 1798. A travers un rayon de soleil qui touche une méridienne gravée dans le marbre de la chaussée, elle donne encore avec précision le midi local et la date.

Gnomone
Gnomone

Toujours sur la Piazza Vecchia, se trouve le Palazzo del Podestà (Palais du Podesta) qui abrite le Museo del Cinquecento sur l'histoire de la domination vénitienne. L'ancien escalier relie ce palais à la Salla delle Capriate du Palazzo della Ragione.

Le Palazzo della Raggione fait le lien entre la Piazza Vecchia, siège bureaucratique et administratif de la ville, et la Piazza Duomo, siège clérical avec l'église de San Vincenzo et Sant'Alessandro.

Piazza Duomo

Le périmètre de la Piazza Duomo, du nom de la cathédrale qui s'y élève, est limité mais concentre les monuments les plus visités de la Città Alta, dans un curieux mélange architectural. Cette place était dédiée à San Vincenzo et était le coeur de la vie politique et administrative avant que la République de Venise ne fasse édifier la Piazza Vecchia.

Une cathédrale, une basilique et une chapelle qui semblent s'imbriquer, et un baptistère se dressent sur cette petite place.

La Cappella Colleoni avec sa façade en marbre polychrome rouge et blanc est un témoignage de la Renaissance italienne.  Elle tire son nom du condottiere (chef des soldats mercenaires) Bartolomeo Colleoni, dont l'Histoire dit qu'il a passé sa vie à se battre, principalement au service de la République de Venise

La Basilica Santa Maria Maggiore, collée à la Capella Colleoni, présente la particularité de disposer de quatre entrées latérales mais pas d'entrée centrale. La décoration intérieure est extrêmement chargée, avec des fresques, des tapisseries, des dorures, des stucs et des marqueteries en bois, dans le plus pur style baroque du XVIe et XVIIe siècle.

A l'extérieur, aux pieds des petites arcades qui protègent les entrées principales, quatre lions gardent l'entrée nord et l'entrée sud. Deux sont en marbre rouge de Vérone (Piazza Duomo) et les deux autres en marbre blanc de Candoglia (Piazza Rosate)

La Basilique de Santa Maria Maggiore a été construite pour remercier la vierge de sa protection lors d'une terrible épidémie de peste vers 1100.

La Cattedrale Sant'Alessandro (ou Duomo di Bergamo), abrite diverses œuvres d'art (tableaux, statues, etc) et la tiare de Jean XXIII. Elle fait face au Battistero, baptistère octogonal délogé de la basilique au XVIIe siècle et reconstruit plusieurs fois jusqu'à garder définitivement le style néo-gothique qui est le sien aujourd'hui.

La Rocca

Suite de la visite, direction la colline de Sant'Eufemia afin de rejoindre La Rocca, forteresse médiévale à la structure imposante et aux panoramas imprenables. Bâtie au XIVe siècle pour défendre Bergame, elle connut d'importants ajouts au XVe sous la République de Venise, comme la tour fortifiée circulaire qui offre aujourd'hui une vue imprenable sur la ville, les Préalpes et même Milan.

Le Parco delle Rimembranze qui entoure la forteresse est un espace vert qui contient des pierres tombales et des mémoriaux de nombreux corps militaires qui ont combattu lors des deux guerres mondiales.

Emprunter le chemin de ronde permet d'obtenir des vues incroyables sur la Città Alta.

La Rocca abrite le Museo dell'Ottocento situé à l’intérieur du donjon, dans le bâtiment de la Scuola Dei Bombardieri (l'École des Bombardiers). Ce musée propose un riche patrimoine d’objets, peintures, documents, uniformes, armes, proclamations, médailles, feuilles de propagande qui raconte la situation économique, sociale et politique à Bergame et en province au cours du XIXe siècle.

✏ Info musée (en 2023) :  5€ - Tarif réduit : 3€ (Amici del Museo delle storie di Bergamo, étudiants 18-26 ans, groupes de 15 personnes) - Gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées, soci ICOM, les journalistes, les guides habilités, les abonnés des Musei Lombardia).

Vue sur Città Alta
Vue sur Città Alta
Vue sur Città Bassa
Vue sur Città Bassa

San Vigilio

La fin d'après-midi est consacrée à la plus haute colline de Bergame : la colline de San Vigilio, qu'on rejoint en empruntant le funiculaire de San Vigilio, long de 630 mètres, avec une dénivellation de 90 mètres. Vue imprenable garantie sur les collines alentours et la ville.

Il y a peu de monde, apparemment c'est un endroit peu fréquenté, à part par les touristes. Le château, situé à 496 mètres, est malheureusement en ruine. Le but de la visite est essentiellement de profiter d'un panaroma à 360° sur la ville haute que le château surplombe, et sur les collines qui l'entourent avec les Alpes en arrière-plan.

Ne pas hésiter à redescendre à pied pour profiter d'une belle balade avec vue sur  les jardins et la Città Alta.

A savoir qu'à partir de la station du funiculaire, il faut grimper un peu (route et escaliers) pour atteindre le point culminant de la colline.

Vue sur Città Alta
Vue sur Città Alta

Bergame est vraiment une des plus belles villes de Lombardie, qui mérite qu'on s'y attarde un peu.

A voir en Lombardie : Le lac majeur - Milan

Voyages en Italie - Viaggi in Italia