"Nos meilleures années" ("La meglio gioventù"), de Marco TullioGiordana

12/02/2020

"Nos meilleures années", titre un peu trompeur, car il ne s'agit pas d'une saga familiale nostalgique et gentillette. Le film, qui a obtenu le prix "Un certain Regard" au festival de Cannes en 2003, raconte le destin de deux frères dont la rencontre avec une jeune fille souffrant de troubles mentaux va changer le cours de leurs vies. Nicola deviendra psychiatre, bienveillant, homme bon et doux qui s'efforcera de respecter ce que sont profondément ceux qu'il aime, au point de ne pouvoir empêcher leur chute. Matteo, tourmenté, deviendra policier, et se perdra dans son mal-être et sa violence. Cette fresque sociale raconte l'Italie contemporaine (des années 60 aux années 2000) à travers ses drames (l'inondation de Florence, la psychiatrie, le terrorisme, la mafia,etc) et ses désillusions. il y a de très beaux moments très émouvants et des acteurs attachants, dont Luigi Lo Cascio (vu dans "Les 100 pas" de M T Giordana, déjà) et Alessio Boni. Le scénario est parfois un peu tiré par les cheveux (toutes ces coïncidences qui font que les personnages se retrouvent au même endroit au même moment), mais il permet de faire le lien entre tous les évènements. Je ne suis pas persuadée que le happy end était si nécessaire. "Nos meilleures années" est en tous cas un beau film important pour qui s'intéresse à l'histoire italienne.