Milan

Milan

Milano, métropole de la Lombardie

Mai 2017. Milan, un vrai coup de coeur! J'adore cette ville. Une découverte assez inattendue, à vrai dire. Milan ne correspond en rien à l'image que j'avais des grandes villes industrielles du nord de l'Italie. Ville moderne, capitale de la mode, cœur industriel, commercial, financier et universitaire de l'Italie, elle a aussi gardé un charme classique étonnant. Nous n'y sommes restés que deux jours, ce qui n'est évidemment pas suffisant pour tout voir. Nous avions choisi l'hôtel iH Hotels Milano Watt 13 dans le quartier des Navigli. Le parking gratuit permet de laisser sa voiture dans un environnement sécurisé pendant les visites dans le centre de Milan, l'arrêt du tram est à une dizaine de minutes à pied.

✏ Pour en savoir plus sur l'hôtel : https://www.booking.com/hotel/it/watt-tredici.fr.html

Les Navigli de Milan sont des canaux artificiels construits entre le XIIème siècle (Naviglio Grande) et le XVIème siècle (Naviglio Martesana) qui permettaient de rejoindre Milan depuis le Tessin ou l'Adda. Ce sont aujourd'hui une des principales attractions touristiques et culturelles de la ville. 

✏ Pour en savoir plus sur les navigli : https://fr.wikipedia.org/wiki/Navigli_de_Milan

Le long du chemin pour aller de l'hôtel au tram, nous nous arrêtons devant une façade "street art" plutôt sympa.

Monica et son père Aldo nous emmènent tout d'abord visiter la Scala. Aldo a été accordéoniste (fisarmonicista) pendant trente ans à la Scala, la critique le définissant souvent comme le «fisarmonicista del Teatro alla Scala». Aldo est d'une telle gentillesse, c'est un vrai plaisir de le côtoyer.

La Scala
La Scala

Le théâtre de la Scala est une des salles d'opéra les plus prestigieuses d'Italie, en plus d'être un des théâtres les plus connus au monde. Il est situé sur une des places les plus fréquentées de Milan, la Piazza della Scala. Nous sommes un peu surpris par l'aspect extérieur très simple du bâtiment. En passant devant, nul ne se doute de la splendeur de la grande salle à l'intérieur.

Cliquer pour agrandir

Nous visitons le musée de la Scala où sont conservés des instruments, des costumes et des documents liés à la musique lyrique et à l'histoire du théâtre. 

Cliquer pour agrandir


Infos pratiques

✏ Horaires d'ouverture du musée : du lundi au samedi de 09.00- à 17.30. Dernière entrée à 17:00

Jours de fermeture : le 7, 25, 26 décembre, 1er janvier, Pâques, 1er mai, 15 août   -  Le 24 et le 31 ouverture  seulement l'après-midi

Tarif (en 2020)Plein tarif: 9 €  - Réduit: 6 € pour les groupes min. de 15 personnes, les étudiants de plus de 12 ans, les plus de 65 ans, les Touring Clubs, les visiteurs munis du billet du musée « Gallerie d'Italia » - Gratuit pour les moins de 12 ans, les personnes handicapées, les guides, les membres de l'ICOM, les militaires en uniforme, les abonnés au Théâtre alla Scala, les personnes justifiant d'un abonnement Musées de la Lombardie, Les Amis de Brera.

📌 A savoir 

✏ L'entrée au musée permet d'avoir une vue sur la salle du théâtre depuis les troisièmes loges, seulement lorsqu'il n'y a pas de répétitions, de spectacles ou d'événements ouverts au public 

✏ Le billet d'entrée au musée n'inclut pas la visite guidée

✏ Application gratuite pour smartphones et tablettes (comprenant l'audioguide)

✏ Présence de totems interactifs dans chaque salle et dans le Foyer Toscanini.


A côté du bâtiment, la statue de Verdi fait face à la Piazza della Scala qui se trouve à proximité de la magnifique Galerie Vittorio Emmanuele II. La galerie fut construite en 1867, six ans après la réunification de l'Italie réalisée par Vittorio Emmanuele de Savoie. Elle abrite les boutiques des noms les plus prestigieux de la haute couture ainsi que des restaurants ultra chics. 

La Galerie Vittorio Emmanuele II est constituée de superbes arcades ainsi que d'une magnifique coupole de fer et de verre.  

Cliquer pour agrandir

L'autre extrémité de la galerie donne sur le Duomo (ou cathédrale de Milan) qui est l'une des plus célèbres et plus complexes constructions gothiques du monde. C'est aussi l'une des plus grandes. Elle est située sur la Piazza Duomo en plein centre de Milan. La place et le Dôme sont véritablement spectaculaires. Surnommée le  « hérisson de marbre », l'extérieur de la cathédrale est une véritable dentelle de pierre. Le Duomo culmine à 108 mètres avec la statue en cuivre doré de la Madonnina. La cathédrale possède 2000 statues de marbre blanc ainsi que 136 flèches ornementales. Nous devrons nous contenter des extérieurs car l'accès au  Duomo est fermé aux visiteurs en raison d'une fête religieuse.

Nous visitons les toits, accessibles par escaliers ou ascenseur, qui offrent une vue grandiose sur la ville. La vision du marbre blanc qui se détache sur le bleu azur du ciel est fantastique.

Cliquer pour agandir


Infos pratiques

✏ Il existe plusieurs billets pour la cathédrale de Milan vendus au guichet : Cathédrale: 3€ - Crypte:  gratuit (accès dans la cathédrale) - Terrasses: 10€ par les escaliers / 14€ par l'ascenseur / 23€ en coupe file par l'ascenseur - Zone archéologique: 4€ - Le musée: 3€. - Tarifs réduits pour les enfants entre 6 et 11 ans - Entrée gratuite pour les enfants de moins de 6 ans et les personnes handicapées.

Le Pass Duomo de Milan donne accès à tout et permet de faire des économies conséquentes : le Duomo Pass Lift (accès aux terrasses avec ascenseur) est vendu 17€ à la billetterie, le Duomo Pass Stairs (accès aux terrasses par l'escalier) est quant à lui au prix de 13€ .  (possibilité de tarifs réduits)

A savoir

📌 La cathédrale est le site le plus visité de Milan : privilégier l'achat du billet par internet plutôt que directement au guichet, ce qui évite une (très) longue attente.


En fait, on n'a pas envie de redescendre tellement c'est beau. Nous allons manger dans une des brasseries de la Galerie Vittorio Emmanuele II avec vue sur la Piazza Duomo, puis nous entraînons Monica au château des Sforza.

La forteresse construite au XVème siècle par Francesco Sforza, duc de Milan, est aujourd'hui transformé en musée. Elle attire de nombreux touristes et est fort apprécié des résidents milanais, d'autant plus que son grand jardin, le Parco Sempione, est l'endroit idéal pour se balader ou se détendre (grâce à ses terrains de jeux, son terrain de basket, sa bibliothèque, ses bars, ses sculptures...).

Cliquer pour agrandir

Le château des Sforza a connu quelques vicissitudes au long de son histoire : les Espagnols et les Autrichiens s'en sont emparés, puis en 1800, Napoléon a ordonné sa démolition. En 1801, les tours latérales ainsi que les bastions espagnols ont été détruits. Au milieu du 19e siècle, de nombreux milanais souhaitaient que le château soit rasé pour qu'un quartier résidentiel luxueux le remplace. Ils n'ont pas eu gain de cause, heureusement, et l'architecte Luca Beltrami a entrepris une importante rénovation, lui redonnant sa splendeur d'antan. La restauration a été achevée en 1905. Puis le château a été gravement endommagé durant la seconde guerre mondiale. La place du château et la fontaine ont été réalisées à la fin du 20e siècle, mais la construction du métro dans les années soixante ont nécessité la destruction de la fontaine. Finalement, c'est en 2005 que les derniers travaux ont été finalisés.


Infos pratiques

Horaires d'ouverture du château : tous les jours de 07h00 à 19h30

Horaire d'ouverture du musée : du mardi au dimanche de 09h00 à 17h30

Tarifs (2020) :  Château : entrée gratuite - Entrée générale : 10 €, tarif réduit : 8 € - Premier dimanche du mois : 5 €


Il se dégage de Milan une atmosphère de ville pressée, dynamique, loin des caractéristiques de l'Italie du sud qui me plait tant. Le coeur de la ville, avec ses vieux trams (les modernes n'ont pas la moitié de leur charme), est presque un trésor en lui-même.

Cliquer pour agrandir

Précédent : Florence - Suivant : Turin