PERUGIA

Perugia

Perugia (Pérouse en français) est la capitale de l'Ombrie, seule région italienne qui n'a aucun accès à la mer. La région est divisée en deux provinces : Perugia et Terni.



Lundi 26 juillet 2021. Départ pour l'Italie. L'épidémie de Covid 19 est toujours bien présente, mais avec l'attestation de vaccination il n'y a pas de problème pour passer la frontière. Nous faisons une halte à Turin pour un restau avec notre amie Cinzia.

Infos pratiques :

Une bonne adresse pour dormir à Turin : Hôtel Plaza, Via Ilarione Petitti 18, San Salvario Valentino

Une bonne adresse pour manger : Cantine RissoCorso Casale 79 Piazza Borromini (juste en face la station service)


Mardi 27 juillet. Turin - Perugia : 569 km. Nous quittons le Piémont vers 10H00 pour une région italienne que nous ne connaissons pas. Des travaux nous obligent à ralentir l'allure et à faire des détours qui prennent un temps infini. Nous découvrons une terre de collines, de montagnes, et de vallées toutes plus vertes les unes que les autres. 

Nous arrivons en fin de journée à la Dimora degli Angeli, notre point de chute pour une semaine. L'accueil est sympa, l'endroit agréable, avec, de la terrasse panoramique, une vue magnifique sur les Appenins.

Cliquer pour agrandir

La dimora degli angeli, Strada del Rio N. 1, 06125, Perugia

La route pour accéder au B&B est étroite, l'établissement est en pleine zone rurale, à une vingtaine de minutes à pied du centre historique de Perugia. L'endroit est calme, agréable, et la présence des caniches est appréciée (Laura et Massimo en font l'élevage). La seule raison pour laquelle je ne recommande pas cet établissement est la médiocrité des petits-déjeuners.

Mercredi 28 juillet - Découverte de PerugiaSi on vient juste pour la journée, il existe un bon plan pour se déplacer : prendre le Minimetrò, qui n'a rien d'un métro mais qui est un monorail reliant le grand parking gratuit Porta Nuova (Piazzale Umbria Jazz) au centre historique. Le terminal se trouve à proximité du parking, la station s'appelle Pian di Massiano. Les navettes arrivent toutes les deux ou trois minutes. Le Minimetrò traverse la ville nouvelle, passant à hauteur des appartements, pour arriver au terminal Pincetto. Compter 1,50€ le trajet (en août 2021). Bien sûr, il existe d'autres parkings qui ne nécessitent pas de prendre le monorail.

Cliquer pour agrandir

Une fois sortis du terminal, il nous faut emprunter les escaliers mécaniques qui conduisent à une terrasse où le panorama sur Perugia est splendide.

Nous rejoignons la Piazza Giacomo Matteotti, où se trouvent la chiesa del Gésù et le Palazzo del Tribunale.

Piazza Matteotti
Piazza Matteotti
Chiesa del Gesù
Chiesa del Gesù

La première pierre de l'église a été posée le 4 mai 1562. L'intérieur est magnifique. 

Cliquer pour agrandir

Puis nous arrivons sur la plus belle place de la ville : la Piazza IV Novembre. La cathédrale de San Lorenzo et la Fontana Maggiore font face au Corso Vannucci, la principale rue de Perugia, qui concentre les points d'intérêt les plus importants.

Corso Vannucci
Corso Vannucci

La façade de la Cattedrale di San Lorenzo reste incomplète. La construction de l'édifice a débuté en 1345, puis fut stoppée en 1490. Un portail baroque a été ajouté sur la façade qui donne sur la place Danti, lieu de rendez-vous de la jeunesse de Perugia. L'intérieur de la cathédrale est très sombre. On y trouve trois nefs gothiques de mêmes hauteurs mélangeant plusieurs styles. Des chapelles fermées par des grilles en fer forgé sont ornées de tableaux de peintres célèbres. 

Cathédrale San Lorenzo
Cathédrale San Lorenzo

Cliquer pour agrandir

La Fontana Maggiore a été achevée en 1278. Elle a été construite pour commémorer l'arrivée de l'eau sur l'acropole de la ville grâce au nouvel aqueduc qui amenait les eaux du Monte Pacciano au centre de Perugia. Elle est composée de deux vasques en marbre blanc et rose, polygonales, concentriques et superposées, sur une base circulaire. La vasque supérieure est surmontée d'une coupe en bronze, ornée d'un groupe de trois cariatides qui à l'origine soutenaient un couple de griffons (le symbole de Perugia que l'on retrouve sur le bâtiment en face de la cathédrale) et un couple de lions. La vasque inférieure est décorée de 50 bas-reliefs séparés par de petites colonnes. La vasque supérieure est dotée de 24 statues qui alternent avec des plaques de marbre rose.

Fontana maggiore
Fontana maggiore

Cliquer pour agrandir

En descendant le Corso Vannucci, on trouve le Palazzo dei Priori qui fut édifié entre 1293 et 1443. De style gothique, son porche d'entrée, face à la cathédrale et à la fontaine, est orné de statues d'un griffon et d'un lion (les originaux sont visibles dans la première salle du palais). Le Palazzo est aujourd'hui le siège de la municipalité mais on y trouve également la Galerie Nationale de l'Ombrie dont les collections, en particulier de l'école siennoise, sont réputées.

Palazzo dei Priori
Palazzo dei Priori
Palazzo dei Priori
Palazzo dei Priori

La Sala dei Notari est une partie du Palazzo dei Priori réservée au siège de l'Arte dei Notari (la « Guilde des notaires » qui prit possession du bâtiment en 1582). Elle a été construite entre 1293 et 1297 et servait aux réunions populaires et aux séances du tribunal du Capitano del Popolo. On entre dans la Sala dei Notari par le grand portail gothique sous le griffon et le lion en empruntant le grand escalier depuis la Piazza IV Novembre.

Cliquer pour agrandir

La salle possède huit grands arcs transversaux. Les voûtes sont décorées par des fresque datant de la fin du XIIIe siècle. Ces fresques reproduisent des légendes, des épisodes bibliques ainsi que les blasons des Capitani del Popolo et des premiers magistrats de Perugia jusqu'en 1499. La visite est libre et gratuite.

Nous avons descendu le corso jusqu'à la Piazza Italia, petite place verdoyante entourée par de beaux immeubles historiques et des hôtels luxueux.

La terrasse panoramique sur les remparts, à côté de la Piazza Italia, permet d'avoir des vues remarquables sur la ville et bien au-delà.

Puis nous avons longé les remparts, déambulé dans le dédale de ruelles qui caractérisent cette belle cité médiévale, emprunté des passages souterrains, monté et descendu d'innombrables escaliers, avant de goûter un repos bien mérité devant un aperitivo (Bellini!).

Cliquer pour agrandir

Eglise San Angelo
Eglise San Angelo

Précédent : Turin 2020 - Suivant : Orvieto