La réserve de Vendicari

Réserve de Vendicari

La Réserve naturelle orientée Oasis Faunistique de Vendicari, étendue sur 1.500 hectares, est une réserve naturelle qui s'élève dans la province de Siracusa, sur 7 km entre Noto et Marzamemi. C'est une zone humide côtière de grande valeur biologique pour la présence de biotypes différents. C'est aussi 5 plages magnifiques, dont Calamosche et San Lorenzo.

Jeudi 1er août - Il est temps d'aller faire un tour sur la côte et de se laisser aller au plaisir de prendre le soleil dans un décor de rêve. Nous avons choisi la plage de Calamosche, dans la réserve de Vendicari.

Nous prenons la route de Noto, dépassons Pachino, et sur le chemin, une indication qui nous envoie à la spiaggia Calamosche.

Le chemin devient un peu plus cahotique, jusqu'à un parking (3€ la journée) assez ombragé. Juste devant nous, la mythique 500 d'époque!

Une fois garés, il nous faut revenir environ 500 mètres en arrière pour entrer dans la réserve. Une personne  dans une cabiote nous rappelle que c'est une réserve naturelle, et donc qu'il n'y a pas de bar ou de restau sur la plage, et qu'il faut absolument avoir de quoi boire. Nous faisons encore un kilomètre dans la garigue (surtout mettre des baskets, pas des tongs!) sous le soleil, pendant au moins 20 mn. Enfin, mer en vue! L'eau est turquoise.

La plage est déjà bien bondée, mais nous trouvons un emplacement pas trop loin du bord, légèrement aéré. Il suffit de fermer les yeux, allongé sur sa serviette et sur un sable doré ultra fin, en écoutant de la musique (italienne de préférence) et on oublie ses voisins. Calamosche est un paradis naturel, une petite plage isolée et tranquille. La mer est transparente, assez chaude, et turquoise avec différentes nuances de bleu.

Cliquer pour agrandir

Nous restons à Calamosche un peu plus de 4 heures entre baignades et bronzage, puis nous retournons au parking, où on se jette dans le bar pour enfin boire quelque chose de frais. Le chemin pour revenir au parking est en plein soleil et un peu long, attention aux enfants petits, ça peut être difficle pour eux. Sinon, le trajet jusqu'à la plage est le prix à payer pour bénéficier d'un lieu magnifique et protégé.

Nous n'avons pas pris le sentier qui longe la côte, qui nous éloignait du parking. Avec le recul, c'est un peu dommage, mais sur le moment, nous avions épuisé notre réserve d'eau et nous mourrions de soif.

Samedi 3 août - Nous continuons notre découverte de la réserve, version plage. La Réserve Naturelle abrite un écosystème vierge riche de plantes typiques du maquis méditerranéen et d'oiseaux migrateurs, tels que les hérons, les flamands et les cigognes. Hors période d'été, la végétation luxuriante, les paysages à couper le souffle, la mer cristalline et les plages dorées constituent le décor des nombreux sentiers de l'oasis. Mais en plein mois d'août, et après une année un peu difficile, nous décidons de privilégier un peu plus le repos et le farniente pour les quelques jours qui nous restent à passer en Sicile.

Nous avons choisi cette fois la plage de San Lorenzo. Elle est facile à rejoindre, tout juste hors de la Réserve (ce qui signifie qu'il y a un bar et des toilettes!).  Il est assez facile de se garer dans les rues en haut de la plage. Nous débarquons  en fin de matinée, le soleil est pour une fois un peu voilé. Sur notre droite, une belle plage de sable fin avec beaucoup de monde dessus. Sur notre gauche, une plage de sable un peu plus sauvage avec des rochers dans l'eau, et presque personne. C'est là que nous nous installons. Cette plage est tout simplement géniale!

Plage à droite...
Plage à droite...
Plage à gauche
Plage à gauche

La pente est extrêmement douce, faite de sable blanc et de rochers où vont se nicher des dizaines de petits poissons multicolores et quelques oursins, avant de plonger brusquement dans un fond profond et sablonneux d'un bleu extraordinaire. L'eau est chaude. Il y a beaucoup de vent mais bizarrement très peu de vagues.

Cliquer pour agrandir

Je ne me serais jamais autant baignée qu'à San Lorenzo, je passe mon temps à filmer les poissons, à explorer les rochers, je passe mon temps sous l'eau. On a trouvé cet endroit tellement génial qu'on y est retourné le lendemain.

Cliquer pour agrandir

Les deux jours que nous avons passés sur la plage de San Lorenzo sont vraiment les meilleurs de toute mes expériences de baignade, moi qui ai tendance à m'ennuyer assez rapidement sur une plage.